Trop c'est combien ?

Une question revient sans cesse : combien de temps un enfant de tel ou tel âge âge peut-il rester devant la télévision ou jouer sur ordinateur, ou alors, à partir de combien d'heures par jour parle-t-on de surconsommation ? Hélas, ce n’est pas si simple, il n'existe pas de moyenne horaire. Le plus important est de réaliser à partir de quand  "beaucoup" devient "trop" ; c’est-à-dire quand des problèmes surgissent.

"Beaucoup" ne signifie pas forcément "accro"

Disons-le tout de suite : on ne parle de dépendance que lorsqu'il y a fixation sur un média défini pendant une longue période (plusieurs mois). Cependant, lorsque l'enfant reçoit p.ex. un nouveau jeu vidéo, il est tout à fait normal qu'il passe beaucoup de temps à y jouer, l'intérêt pour la nouveauté étant toujours très grand. Au début, il jouera longtemps, voire trop longtemps, puis tôt ou tard, le jeu deviendra ennuyeux et perdra de son attrait initial jusqu'à ce que l'enfant s'en lasse. Il reprendra alors son rythme de jeu habituel. Jouer plus intensément et plus longtemps pendant une semaine p.ex. ne signifie pas forcément que l'enfant est accro aux jeux électroniques en général.

Négocier des heures d'utilisation

Pour éviter toute consommation abusive, il revient aux parents de négocier avec leur enfant les heures d'utilisation des médias. Ces heures devraient toutefois concerner les loisirs uniquement, ce qui signifie p.ex. que le temps passé devant l'ordinateur pour un devoir destiné à l’école n'est pas déduit.

Si les parents englobent tous les médias dans les heures d'utilisation, les enfants peuvent choisir librement s'ils souhaitent passer leur temps devant l'ordinateur, la télévision ou un jeu vidéo. Cette solution laisse un peu de liberté aux enfants et rend la restriction plus "acceptable".

Recommandations

La consommation des médias doit être adaptée à l'âge et aux besoins de l'enfant. Chez les tout petits, les parents doivent veiller à ce que la consommation des médias soit raisonnable. Si déjà très jeunes, les enfants passent leur temps devant l'écran, les parents doivent s'assurer que les programmes soient adaptés à leur âge et qu'il reste assez de temps libre pour d'autres activités. Au lieu de laisser leurs enfants seuls devant l'écran, les parents peuvent profiter de l'occasion pour passer du temps avec eux.

A partir de 10 ans, les enfants se responsabilisent de plus en plus. Si des heures d'utilisation ont été négociées, ils devraient répartir leur nombre d'heures disponibles eux-même sur la semaine de sorte qu'il reste assez de temps pour les loisirs. Si l'enfant souhaite alors regarder un long métrage, rester assis 3 heures d'affilé devant la télévision ne pose aucun problème. Il passera alors moins de temps devant l'écran les jours suivants. 

Parents et responsabilités

Lorsque des heures accordées aux médias ont été fixées, les parents doivent les faire respecter. Raison pour laquelle il est déconseillé, notamment chez les enfants de moins de 12 ans, d'installer une console de jeu, une télévision ou un ordinateur dans leur chambre.En effet, dans ce cas de figure les parents perdent tout contrôle et la protection des enfants n’est plus assurée.

A ce titre, la brochure "Kuck mat wat deng Kanner maachen" offre un bon aperçu de l'éducation aux médias par les parents. 

Règles - pas toujours nécessaires

Établir des règles quant à l'utilisation des médias n'est pas toujours facile, notamment chez les enfants les plus âgés. Eh oui, il faut se faire une raison, il est impossible de contrôler l'utilisation des téléphones portables, des smartphones ou des consoles de jeux portables... Cela n'est d'ailleurs pas nécessaire. La plupart des adolescents utilisent leur téléphone portable 24h/24, dans des situations quotidiennes qui paraissent absurdes à leurs parents, ou jouent plusieurs heures par jour sur l'ordinateur, sans qu'ils ne rencontrent de difficultés scolaires ou n‘aient un comportement anormal.
Les parents devraient ainsi accorder une certaine liberté à leurs enfants, mais toujours rester en éveil face aux "signaux d'alarme" : les performances scolaires de l'enfant ont fortement baissé ? Le comportement de l'enfant a changé ? il s'isole de plus en plus et ne voit plus ses amis ? Il présente des signes d'une surconsommation? Il est alors grand temps d’agir.

La question "à partir de quand est-ce trop?" était aussi fortement discuté lors de notre table ronde en automne 2013 (vidéo).