Activités estivales

FFaE_5.jpg

Avant le début des vacances d’été, BEE SECURE a participé à plusieurs événements pour informer les enfants et les jeunes sur l’utilisation sécurisée des nouveaux médias et technologies.

Le 30 juin 2016, des élèves des classes informatiques du Lycée Technique d’Esch-sur-Alzette ont organisé la LeArN-Party. A travers différentes activités, les participants ont eu un aperçu du monde digital. En utilisant le kit #BEEFirstAid, BEE SECURE a profité de l’occasion pour aider les élèves à identifier des failles de sécurité sur leurs smartphones.

 8eaf0fc22792c35eaaf37f9fc2533bd2_f5536.jpg

L’événement annuel « Fun Foot » s’est déroulé le 6 et 7 juillet à Esch-sur-Alzette. En participant aux activités sportives et ludiques, des enfants du cycle 3.2 et 4 y ont découvert des moyens pour se « mettre en forme » pour la vie. Au stand de BEE SECURE, les équipes des enfants se sont rencontrées dans un duel quiz passionnant.

 FFaE_2.jpg

Du 19 au 29 juillet 2016, la ville pour enfants Mini-Lënster avait ouvert ses portes à Junglinster. Le concept de cette activité de vacances bien visitée est d’enseigner aux enfants comment la vie en société fonctionne, avec toutes ses facettes : la politique, la recherche d’un emploi, gagner et dépenser de l’argent. Comme dans une ville régulière, il y existait aussi une « Internetstuff », une sorte de cybercafé. Dans le cadre de l’université de Mini-Lënster, les petits citoyens ont eu la possibilité de visiter le cours « Permis Internet » ainsi que le cours de formation continue « Snapchat et Co. » afin de se procurer une connaissance de base sur la bonne manière d’utiliser les nouveaux médias.

Quelques citoyens de la ville ont même décidé de travailler dans le local géré par BEE SECURE afin de pouvoir contribuer au bon fonctionnement de l’ « Internetstuff » et de même pour donner des conseils de sécurité aux concitoyens présents au local.

 

 

BEE SECURE a alors connu des semaines excitantes avant le début des vacances d’été. Néanmoins, de nombreux jeunes de différentes régions du pays ont pu être informés sur l’utilisation sécurisée des nouveaux médias.