BEE SECURE se déplace : Journée de l'Europe et salon du jeu vidéo

20170513_103556.jpg

Le samedi 13 mai 2017 a eu lieu dans la ville haute de Luxembourg la Fête de l'Europe. Par un temps magnifique, des centaines de personnes se sont donné rendez-vous sur la Place d'Armes et ses alentours pour d'une part, participer au programme culturel et échanger avec les députés européens, d'autre part,  s'informer sur les différents projets européens.

De nombreux visiteurs se sont arrêtés devant le stand de BEE SECURE et y ont appris que BEE SECURE est en partie un projet financé par la Commission européenne et coopère comme Safer Internet Centre luxembourgeois dans le réseau Insafe européen  avec des structures similaires dans toute l'Europe.

Tandis que les enfants  ont fait connaissance de Bibi et de ses amis et s'amusaient avec la mascotte, le panda de SHARE RESPECT – Stop Online Hate Speech, les parents ont reçu des conseils précieux  quant à une utilisation sûre d'Internet et des nouvelles technologies de communication de leurs enfants.

IMG_1058.JPG

Le deuxième weekend de mai, des collaborateurs de BEE SECURE ont visité, également à l'invitation de l'organisateur, le salon du jeu vidéo Luxembourg Gaming Experience à Mondorf-les-Bains. Les visiteurs ont pu y découvrir l'univers du gaming.  Un événement très vivant : sur tous les stands, les visiteurs étaient invités à participer activement à un jeu. Les fans de consoles vidéo plus anciennes ou des bornes de jeu Arcade y ont trouvé leur bonheur, tout comme les amateurs des jeux vidéo actuels. Le salon a également permis de donner un aperçu des développements actuels en matière de réalité virtuelle, de sorte que tous les fabricants de casque VR étaient présents.

La pièce maîtresse du Luxembourg Gaming Experience était sans aucun doute la grande scène, envahie par les gameurs professionnels et moins professionnels, pour montrer leur talent au public. En effet, ces dernières années, s'affronter dans des jeux vidéo est devenu de plus en plus à la mode chez les adolescents et les jeunes adultes. Fait encore plus étonnant : être spectateur de ces concours parmi les jeunes devient également de plus en plus populaire. Quelques chiffres confirment ce constat : en 2016, rien que sur Twitch, un portail de streaming très connu dans la scène du gaming, 43 millions de personnes ont "assisté" à la finale du League of Legends World Championship. Pour de plus en plus de personnes, le jeu vidéo compétitif se développe donc en une forme de (e)sport socialement reconnue.

En effet, comme nous avons pu le constater sur le salon Luxembourg Gaming Experience, les jeux vidéo peuvent être très amusants. Il ne faut pas les diaboliser systématiquement. Cependant, en cas de signes de dépendance, le facteur "fun" peut vite être rattrapé par un besoin incessant de jouer. Pour ne pas en arriver là, il faut se poser des limites claires.

Plus d'informations et de conseils quant à la consommation de jeux vidéo dans la table des matières de la campagne BEE BALANCED.