Les nouvelles conditions d'utilisation de Facebook sont entrées en vigueur !

FB-terms-of-use.jpg

Les nouvelles conditions d'utilisation de Facebook s'appliquent depuis le 20/04/2018. Nous les avons passées à la loupe, étape par étape, pour savoir de quoi il s'agit précisément et à quoi il faudra faire attention avant de les accepter.

Les nouvelles conditions d'utilisation s'inscrivent dans le cadre du règlement européen sur la protection des données personnelles (RGDP) qui entre en vigueur le 25 mai dans toute l'Europe. A l'avenir, toute personne traitant des données personnelles devra respecter des règles plus strictes et préciser quelles données sont traitées et de quelle manière.

Les nouvelles conditions d'utilisation de Facebook étape par étape

Toutes les personnes souhaitant continuer à utiliser Facebook et Instagram doivent accepter les conditions d'utilisation mises à jour. De quoi s'agit-il exactement ? En cliquant sur le lien facebook.com/gdpr/consent, l'utilisateur est guidé pas à pas. La manière dont les données du compte seront utilisées à l'avenir y est expliquée et il est possible de définir ses propres paramètres de confidentialité.

Étape 1 : publicités

La principale source de revenus de Facebook est la vente d'annonces publicitaires. Plus l'utilisateur divulgue des informations sur Facebook, plus les entreprises sont en mesure d'afficher des publicités sur-mesure. Facebook utilise également des données de partenaires qui ont un lien avec Facebook pour collecter des informations sur les utilisateurs. La transmission automatique des données à des fins publicitaires peut être désactivée dans "Gérer les paramètres de données".

Conseil : actualisez les paramètres concernant les préférences publicitaires et déterminez quelles données peuvent être utilisées par les annonceurs.

Étape 2 : reconnaissance faciale

Cette fonction sert à ce que votre visage soit automatiquement reconnu sur les photos et dans les vidéos de la plateforme. Elle permet donc d'identifier plus facilement les personnes sur les photos. L'activation de la reconnaissance facile implique automatiquement la transmission de données biométriques. Cependant, en ce qui concerne la reconnaissance facile et l'empreinte digitale, il s'agit d'informations uniques à chaque personne et qui ne peuvent pas être modifiées. Raison pour laquelle, nous vous déconseillons d'activer cette fonction. En effet, si les données tombent entre de mauvaises mains, il est impossible de faire marche arrière.

Conseil : pour que la fonction reste désactivée, cliquez sur "Gérer les paramètres de données".

Nouvelles conditions d'utilisation : à prendre ou à laisser ?

Les conditions d'utilisation sont surtout mieux structurées et plus faciles à comprendre. Si vous souhaitez continuer à utiliser Facebook, il est important d'y jeter un œil. Une utilisation sans acceptation n'est pas possible.

Âge requis : il faut être âgé de 13 ans minimum pour pouvoir utiliser Facebook. A présent, les parents d'enfants de moins de 16 ans doivent donner leur accord lorsque des données sensibles (religion, positions politiques, etc.) sont partagées ou pour que les enfants puissent recevoir des publicités personnalisées.

Utilisation de photos et de vidéos : Facebook se réserve le droit d'utiliser des contenus, tels que texte, photos et vidéos, à ses propres fins. Il est possible de mettre un terme à cette licence en supprimant ses propres contenus du compte.

Utilisation du nom, de la photo de profil et des actions : Facebook se réserve également le droit d'utiliser ces informations à des fins publicitaires par exemple. Le "J'aime" peut être utilisé par des annonceurs pour inciter d'autres utilisateurs à mettre également un "J'aime".

Politique d'utilisation des données : la nouvelle politique de confidentialité stipule quelles données sont traitées et à quelles fins par Facebook. Par exemple : outre les contenus qui sont directement partagés via Facebook et Instagram, les informations sur l'appareil (p.ex. matériel, signaux, tels que Bluetooth ou Wifi, cookies enregistrés, etc.) sont également traitées. La nouveauté consiste dans le fait que l'accès aux données par des applications tierces liées à Facebook sera à l'avenir davantage limité. Par exemple : lorsqu'une application n'est pas utilisée pendant trois mois, les développeurs ne pourront plus accéder aux données Facebook de l'utilisateur.

Conseil : vérifiez quelles applis ont accès à vos données et actualisez les paramètres. N'utilisez pas ces applis et ne vous connectez pas à l'aide de Facebook ou désactivez cette fonction.

S'opposer au traitement des données : il existe désormais un formulaire qui permet à chaque utilisateur de présenter des objections quant au traitement de ses données si les outils mis à disposition ne le lui permettent pas.

Contact avec le chargé de la protection des données : un formulaire de contact est également mis à disposition qui permet aux utilisateurs afin de contacter directement le chargé de la protection des données de Facebook.

Texte de Saferinternet.at, sous licence CC BY-NC 3.0 AT | Image de pixabay sous licence CC0 Public Domain