Modification des conditions d'utilisation de WhatsApp : Est-ce que Facebook va recevoir mon numéro de téléphone ?

newsthum_fb_whatsapp.jpg

WhatsApp est LE service de messagerie en ce moment. Avec plus d'un milliard d'utilisateurs, il dépasse largement tous les autres services de messagerie. Avec l'introduction du cryptage de bout en bout il y quelques mois, WhatsApp a gagné des points auprès des sceptiques, leur permettant d'envoyer des messages en toute sécurité, sans que ces derniers soient interceptés par les services secrets ou toute autre tierce personne. Lorsque Facebook rachète en automne 2014 le service de messagerie pour 22 milliards de dollars, nombreux sont ceux qui se demandent quand est-ce que le réseau social commencera à intégrer des données WhatsApp à ses propres services. Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, promettait alors encore que pour les utilisateurs rien ne changerait.

Or, ce n'est pas ce qui est en train de se passer. Les conditions d'utilisation de WhatsApp ont changé et l'utilisateur doit les accepter pour pouvoir continuer à profiter du service après le 25 septembre. WhatsApp obtient ainsi le droit de transmettre les données d'utilisateur, dont le numéro de téléphone, à Facebook. Des données d'utilisation, telles que la date de la dernière activité, seront également transmises. En revanche, les messages, les noms de profil, les photos et les statuts ne seront pas transmis à Facebook. Pour le moment, une fusion de WhatsApp et la messagerie de Facebook ne semble donc pas - encore - d'actualité.

Facebook dit vouloir utiliser ces informations de WhatsApp pour proposer des publicités plus efficaces et mieux ciblées. Bien qu'il soit possible de désactiver dans l'appli l'utilisation des données personnelles pour des publicités personnalisées, l'échange de données entre WhatsApp et Facebook aura bel et bien lieu. Grâce à ces données, Facebook souhaite également lutter contre les spams et améliorer ses propres services.

Il y aura également quelques changements chez WhatsApp. Les entreprises devraient avoir la possibilité de contacter directement leurs clients via WhatsApp. Ainsi, une compagnie aérienne pourrait informer ses voyageurs d'un retard directement via WhatsApp. Là encore, la question est de savoir si ces services seront un jour reliés à Facebook.

Tous ceux qui ne souhaitent pas partager leur numéro de téléphone avec Facebook et qui cherchent une solution alternative, qui propose également des messages cryptés, peuvent se tourner vers le service de messagerie Open Source "Signal" [https://whispersystems.org/]. D'autres services de messagerie alternatifs sont Threema [https://threema.ch], telegram [https://telegram.me] ou Wire [https://wire.com/]. Reste plus qu'à convaincre ses propres contacts d'utiliser ces services de messagerie. Vous avez jusqu'au 25 septembre.

Sources: