"Momo", le phénomène Internet - ce que les parents et les pédagogues devraient aborder avec les enfants

adult-kids-3203095_1920.jpg

Courant 2018, une chaîne de lettres sur WhatsApp avec le personnage fictif  de "Momo", qui faisait particulièrement peur aux enfants, a été évoquée dans les médias. Les formations BEE SECURE révèlent que le personnage fictif de Momo est toujours d'actualité, notamment dans les écoles primaires. Raison pour laquelle BEE SECURE souhaite sensibiliser et donner quelques conseils utiles aux parents, enseignants et éducateurs quant à la gestion de ces canulars ou chaînes de lettres.

Tout d'abord, il est très important d'expliquer aux enfants que "Momo" est un personnage fictif et qu'il n'existe pas de danger. Il s'agit d'une photo de la tête d'une sculpture qui a été exposée dans une galerie d'art à Tokyo. En cas de confrontation à ce type d'images ou vidéos effrayantes, les enfants devraient pouvoir en discuter avec une personne de confiance et, avec l'aide de leurs parents, signaler l'image au responsable de la plateforme.

Expliquer les chaînes de lettres aux enfants

Les chaînes de lettres via WhatsApp sont très courantes – plus l'enfant est jeune, moins il sait évaluer leur véracité. Il les envoie donc souvent de manière préventive. La plupart du temps, le contenu des chaînes de lettres partagées en masse est inoffensif – mais, parfois, ces chaînes contiennent des menaces de mort, des histoires effrayantes ou des informations qui exercent une énorme pression sociale, car elles visent à jauger la popularité de l'enfant.

Les enfants et les jeunes ont besoin d'aide pour pouvoir évaluer les différents types de chaînes de lettres. Barbara Gorges Wagner, chargée de direction du Kanner-Jugendtelefon, souligne qu'il est extrêmement important d'expliquer clairement aux enfants qu'il n'existe aucune véracité dans les menaces des chaînes de lettres et qu'elles ne peuvent donc pas nuire. Ces chaînes sont basées sur les peurs potentielles des personnes qui les reçoivent mais ne sont en réalité aucunement fondées. En cas de réception de tels messages, il est conseillé de ne pas les transférer et de bloquer les expéditeurs inconnus.

Si le message contient une menace, il est conseillé de le signaler à la Police (captures d'écran à l'appui) et de s'adresser à une personne de confiance. La BEE SECURE Helpline (8002-1234) propose une aide anonyme et confidentielle. Les parents et les éducateurs trouveront sur le site de BEE SECURE d'autres conseils sur la façon d'aider les enfants à bien gérer les chaînes de lettres.

Accompagner l'enfant quand il navigue sur Internet

De nombreux parents craignent que leurs enfants tombent sur ce genre de vidéos effrayantes sur Internet. Raison pour laquelle les jeunes enfants ne devraient pas naviguer seuls sur YouTube. Pour les enfants plus âgés, le visionnage devrait se faire à portée de vue et d'ouïe des parents car, malheureusement, lors de l'utilisation de portails aux contenus générés automatiquement, il est impossible d'exclure complètement que, parmi l'offre diversifiée de contenus judicieux, ne se cachent des vidéos inappropriées.

Prendre aux sérieux les inquiétudes et les peurs des enfants

Bien que "Momo" ne soit qu'un personnage fictif et que les chaînes de lettres soient inoffensives, la peur des enfants est réelle. Dans ce contexte, il est donc important de prendre au sérieux les inquiétudes des enfants ainsi que leurs craintes. Les jeunes et les adultes trouveront une aide et des conseils gratuits et anonymes auprès de la BEE SECURE Helpline (8002 1234).

Plus d'informations :

Texte original de Klicksafe | Photo : pixabay.com