Youth on the net: Find your balance

tcp.jpg

Le 2e séminaire international sur la jeunesse en ligne a eu lieu du 8 au 9 mai 2014 dans le cadre de la campagne nationale « Bee balanced ».

Sous le titre « Youth on the net : find your balance », le séminaire a réuni plus de 60 participants provenant de 32 pays européens dont des experts du monde scientifique, des thérapeutes, des éducateurs ainsi que des représentants de l’industrie digitale dans le but d’initier de nouvelles collaborations et des projets innovateurs.

L’usage des nouvelles technologies d’information et de communication est devenu de plus en plus fréquent et important dans la vie des enfants et des jeunes. Dans son discours d’ouverture, Claude Meisch, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, a souligné que l’important n’est pas de discuter de la durée d’utilisation mais qu’il s’agissait plutôt de promouvoir les applications utiles de ces technologies.

D’un côté, le ministre comprend les soucis que les parents puissent avoir à l’égard des nouveaux médias. D’un autre côté, il a également mis l’accent sur les aspects innovateurs du monde en ligne en vue de la création de nouveaux modèles d’entreprise et, par conséquent, de la création d’emplois.

Dans ce même esprit se déroulaient les discours et ateliers de la conférence. Des sujets comme « risques de l’Internet », « les avantages des jeux vidéo », « le traitement de la cyberdépendance » ou encore « l’impact des nouvelles technologies sur la culture des jeunes » ont su passionner l’audience et entamer des discussions dynamiques. Ainsi, pendant la durée de la conférence, les expériences professionnelles ont pu être échangées ainsi que les nouvelles impressions. Mais la conférence était aussi un événement social qui permettait de nouer de nouveaux contacts. Ce n’était pas juste lors du dîner accompagné de chant et de guitare que des données de contact étaient échangées et des projets étaient faits pour les mois à venir. Tout ça faisait de « Youth on the net » un franc succès.

Le séminaire a été organisé par le Service national de la jeunesse dans le cadre de l’initiative interministérielle BEE SECURE avec le soutien d' « Anonym Glécksspiller asbl », du « Service Thérapeutique Solidarité Jeunes » et du « Centre de prévention des toxicomanies ».

Le séminaire a été financé dans le cadre du programme ERASMUS+/Jeunesse en action. Ce programme permet entre autre le financement d’échanges de jeunes et de séminaires de professionnels.

Regardez la vidéo de la conférence ainsi que la galérie photos pour plus d'impressions...

Presentations

Informations générales

Photos