Ne pas faciliter inutilement la tâche aux agresseurs

Publier des données, photos ou vidéos personnelles, c'est offrir une surface d'attaque potentielle aux agresseurs dont le but est de nuire à la personne. Sans oublier que divulguer naïvement son mot de passe permet à d'autres personnes de se connecter aux comptes et d'agir sous un faux nom.