Approche et aide

Si tu penses ne pas pouvoir gérer seul ta consommation de médias, tu peux t'adresser à "ausgespillt". Des spécialistes sont là pour t'aider en cas de cyberdépendance et autres addictions.

www.ausgespillt.lu
Tél.  26 48 00 3

De plus, les personnes concernées ainsi que leurs proches peuvent suivre quelques conseils thérapeutiques.

Être compréhensif

La condition de base pour une amélioration de la situation est que toutes les personnes impliquées comprennent le problème. Non seulement les personnes concernées, mais aussi la famille et l‘entourage doivent se rendre compte que le rapport actuel avec le média n'est plus acceptable et envisager ensemble une amélioration, voire même une "guérison".

Les proches doivent savoir de quoi ils parlent

Ceux qui souhaitent en appeler à la conscience des personnes concernées doivent s'informer en amont sur le sujet. Les thérapeutes ont constaté que les personnes concernées sont beaucoup plus réceptives aux conseils si elles ont le sentiement que leur vis-à-vis connaît également le média. Pour cette raison, la plupart des thérapeutes se tiennent informés des dernières actualités en ce qui concerne les tendances des médias et jouent souvent eux-mêmes aux jeux vidéo les plus populaires. Les parents et les proches pourront suivre l'exemple et également s'intéresser au média.

Connaître les raisons

Toutes les personnes impliquées devraient comprendre l'attractivité des médias et les raisons d'une dépendance. On trouve d'excellentes informations en ligne, ou lon peut s'adresser directement à un thérapeute. Outre BEE SECURE, les sites Web suivants proposent d'excellentes informations :

Responsabiliser les parents

Bien souvent, les problèmes d'addiction sont liés à des problèmatiques vécues au sein de l'entourage social. Il revient alors aux parents ou tuteurs légaux de négocier avec l'enfant et de fixer des règles strictes quant à l'utilisation des médias et de les imposer. Il faut aussi leur proposer des possibilités de discussion et des activités alternatives. Consulter un expert peut s'avérer judicieux.

Être patient

Si l'occupation avec l'ordinateur joue un rôle central dans la vie de la personne concernée, on ne peut pas s'attendre à ce que celle-ci y renonce du jour au lendemain. Derrière une consommation excessive de médias, tendant vers une addiction, se cache bien souvent un autre problème.

Être à l'écoute

BEE SECURE Helpline est à l'écoute en cas de problèmes ou de questions se rapportant à l'utilisation des médias. Elle peut être consultée anonymement du lundi au vendredi de 9 à 17 heures au numéro 8002 1234