Surconsommation – les signes

Une consommation non équilibrée en matière de médias a des conséquences indirectes sur l'environnement social de la personne concernée. Ce sont souvent la famille et les amis qui remarquent les premiers une surconsommation potentielle.
Les signes les plus fréquents sont les suivants :

Les personnes concernées

  • réagissent de manière agressive et expriment des émotions disproportionnées lorsqu‘on leur refuse l'accès au média
  • perçoivent le média de façon existentielle – ils ne peuvent pas s'imaginer une vie sans celui-ci
  • vivent une défaite essuyée dans un jeu vidéo comme une défaite personnelle qu'ils souhaitent compenser
  • ressentent, dans des situations où ils n'utilisent pas directement le média, le besoin irrépressible de l'utiliser tout de même - leurs pensées ne tournant qu'autour de ce média
  • négligent l'école/le travail au profit du média
  • perçoivent souvent la famille et les amis comme un facteur perturbant qui les détourne de ce média
  • négligent les obligations familiales et les amitiés au profit du média
  • provoquent souvent des disputes au sein de la famille/du couple à cause de leur consommation de médias,
  • ressentent le monde numérique comme "curatif" et agréable comparé au monde réel
  • se retirent régulièrement dans le monde numérique pour oublier leur colère, leur frustration ou leurs soucis
  • accordent plus d'importance à leurs contacts sociaux du monde numérique  (p.ex. amitiés créées dans les chats, dans les jeux vidéos ou sur  Facebook) qu'à leurs contacts sociaux physiques réels.
  • sont conscients que leur consommation de médias pose problème mais n'arrivent pas à s'en détacher seuls
  • ont des difficultés à imaginer une alternative à leur présence en ligne
  • restent devant l'écran même s'ils sont conscients que cela leur nuit ou nuit à d'autres personnes
  • ont des troubles de sommeil car leurs pensées continuent à tourner autour du média
  • récidivent malgré leurs fermes intentions de s'en détacher

Le premier pas vers une normalisation de la consommation de médias est la prise de conscience. Ce n'est que lorsque la personne prend conscience que sa consommation de médias pose problème et qu'elle est prête à vouloir changer son comportement, qu'il est envisageable de travailler à un rééquilibrage entre le monde en ligne et le monde hors ligne.

 

Voir aussi :