Le « binge-watching » a le vent en poupe... L'épisode suivant, svp !

8-WEB-BEESECURELCGDP-L1100036.jpg

Préparez-vous ! Les nouveaux épisodes de la dernière saison de Game of Thrones (Le trône de fer) viennent tout juste de sortir. Celui qui n'a pas encore vu entièrement les saisons précédentes et qui veut éviter les éventuels « spoilers » essayera de rattraper son retard dès que possible et « binge-watchera » peut-être la série. Mais que signifie le « binge-watching » et pourquoi prêter attention à cette tendance ?

Qu'est-ce que le « binge-watching » ?

« Binge-watching » est une combinaison des termes « binge » (beuverie, en anglais) et de « watching » (regarder). Cela désigne le fait de regarder au moins 3 épisodes d'une série à la suite. Le phénomène du « binge-watching » est apparu essentiellement avec l'évolution des médias modernes :

  • La vidéo à la demande : aujourd’hui les services de streaming font de la concurrence aux programmes TV : les utilisateurs peuvent maintenant regarder des contenus ciblés, sans devoir attendre la diffusion de l'épisode suivant ou d'un film en particulier. Même les anciens supports comme les DVD ou les Blu-ray perdent leur utilité face aux services de streaming.
  • Internet et les écrans haute définition : grâce aux nouveaux appareils mobiles, l'utilisateur n'a besoin ni d'une télévision, ni d'un endroit en particulier pour regarder sa vidéo. Il peut désormais regarder des vidéos et des films partout et sur presque tous les appareils connectés.
  • A cela s'ajoute, pour de nombreuses personnes, la pression sociale : pour pouvoir participer aux conversations et avoir son mot à dire, nous aimons regarder les mêmes séries que nos amis, collègues ou camarades de classe. Lorsque de nouveaux épisodes d'une série sortent, beaucoup essaient de rattraper leur retard en faisant un véritable marathon de séries pour éviter les « spoilers » sur Internet, à l'école ou au bureau. (Spoilers = raconter à quelqu'un les détails ou la chute d'un film et priver la personne de l'effet de surprise).

Pas d'excès !

En principe, il n'y a rien de mal à regarder plusieurs épisodes d'une série à la suite. Ce n'est dangereux que lorsque la consommation médiatique excessive devient habituelle et qu'elle a une influence négative sur la vie quotidienne. Les personnes qui regardent beaucoup d'épisodes d'une série à la suite se plaignent souvent de troubles du sommeil, car elles vont se coucher tard et/ou ont plus de mal à s'endormir. Cela devient également problématique lorsque, par manque de temps, l'utilisateur reporte ou oublie des tâches et rendez-vous, ou qu'il est distrait pendant la classe ou au travail.

Quelques conseils pour un « binge-watching » responsable

Voici quelques conseils à suivre si une série est trop passionnante pour arrêter de la regarder :

  • Organiser son temps : l'idéal est de prévoir un horaire clair et fixe consacré au visionnage de séries. Une minuterie peut être utile. Grâce à cela, vous aurez plus de temps pour travailler efficacement et pour dormir. Regarder la télé au travail, en revanche, n'est ni agréable, ni judicieux.
  • Faire des pauses : se lever de temps en temps, faire quelques pas, s'étirer. Prendre l'air pendant les pauses ne peut être que bénéfique.
  • Reposer ses yeux : clignez des yeux plus souvent ou fermez les yeux. Pour varier, vous pouvez également regarder au loin afin de reposer vos yeux.
  • Faire attention aux besoins physiques : la faim, la soif et la fatigue ne doivent pas être mises de côté.
  • Pas d'écran juste avant le coucher : la lumière bleue des écrans et la tension de la série empêchent le corps de se préparer au sommeil.
  • Ne pas exagérer : le « binge-watching » ne doit pas devenir une habitude.
  • 1+1=0 : BEE SECURE vous conseille de consacrer une heure de temps libre (loisirs, sport, activités culturelles, etc.) pour chaque heure passée en ligne ou devant la télé.

Le comportement télévisuel des enfants et des jeunes : la règle du « 3-6-9-12 »

La plupart des services de streaming proposent une zone sûre qui contient des séries et films adaptés aux enfants. Les parents devraient, malgré ce présumé contrôle sur la consommation médiatique de leurs enfants, suivre quelques conseils pour s'assurer que leurs progénitures aient une bonne relation aux médias.

En effet, étant donné que de plus en plus d'appareils sont connectés, il est toujours plus compliqué de tout surveiller. C'est pourquoi le ministère de la Santé conseille aux parents de s'orienter vers la règle du « 3-6-9-12 ».

L'importance de l'activité physique dès la petite enfance (de 0 à 5 ans) est mise en évidence dans les lignes directrices de l'Organisation mondiale de la Santé parues récemment. Beaucoup d'activité physique, le moins de temps possible passé en position assise et un sommeil suffisant contribuent au développement sain de l'enfant dès son plus jeune âge.

 

Pour en savoir plus :

Sources : sante.public.lu, wikipedia/Binge_Watching, welt.de | Photo : BEE SECURE