BEE SECURE – une initiative commune autour de la sécurité de l'information

beesecurepress.jpg

Le ministre de l'économie Jeannot Krecké a présenté le 8 novembre 2010 BEE SECURE, un projet commun du Ministère de l'Economie et du Commerce extérieur, du Ministère de la Famille et de l'Intégration et du Ministère de l'Education et de la Formation Professionnelle.


L’initiative BEE SECURE englobe les actions conjointes des partenaires au niveau de la sensibilisation à une utilisation plus sécurisée des nouvelles technologies de l’information de communication ainsi qu’au niveau de l’intervention en cas d’infraction.

Une marque commune

BEE SECURE sera utilisée pour identifier aussi bien les activités d'organismes publics, comme la structure CASES – Security made in Lëtzebuerg ou le Service National de la Jeunesse (SNJ), que les initiatives d'autres partenaires, reconnues dans le cadre d'un référentiel adapté selon le contexte.

Un premier référentiel de qualité couvrira les formateurs qui offrent des séances d'information dans les établissements scolaires, ou les structures du secteur jeunesse et dont les interventions sont coordonnées par le SNJ.

L'initiative BEE SECURE s'adresse au grand public via le portail www.bee-secure.lu, via ses publications ainsi que dans le cadre d'événements à haute visibilité. Ainsi, l'initiative s'est présentée pour la première fois à la foire d'automne 2010 sur un stand commun. CASES et le SNJ ont sensibilisé les visiteurs de la foire sur les risques et bonnes pratiques de la sécurité de l’information, grâce à leurs publications et des démonstrations pratiques. Une borne créée dans le cadre de la campagne „Les mots de passe c'est comme les brosses à dents“ permettait par exemple de tester la résistance des mots de passe aux attaques malveillantes.

Les acteurs de BEE SECURE

Depuis sa création en 2003, CASES a réalisé de nombreux projets dans les domaines de la sensibilisation et de l’éducation aux risques liés à l’utilisation d’Internet. CASES est une cellule au sein du Ministère de l’Economie et du Commerce extérieur. Dorénavant, CASES concentrera ses efforts sur la sensibilisation à l'encontre du grand public adulte ainsi que des organismes privés (petites et moyennes entreprises) ou publics (communes, administrations). CASES offre aussi des formations visant à améliorer la culture de sécurité dans les entreprises ou les structures publiques, en recourant à sa bonne perception de la situation pratique sur le plan de la sécurité de l'information.

Le SNJ a soutenu les différents efforts en matière de sensibilisation des jeunes depuis 2002. En collaboration avec les ministères compétents, le SNJ coordonne les sessions de sensibilisation dans les établissements scolaires et parascolaires (maisons relais, maisons de jeunes) ainsi que les sessions pour parents, enseignants ou encadrants. Le SNJ prend ainsi la relève du projet Luxembourg Safer Internet (LuSI). Mené depuis 2006 par un consortium regroupant la société Telindus, le centre de recherche public Henri Tudor ainsi que le « KannerJugendTelefon », le projet a été clôturé fin octobre 2010. Le SNJ sera soutenu dans ses efforts par la Commission Européenne.

Le GIE Security made in Lëtzebuerg

CASES et le SNJ seront soutenus par un nouveau groupement d’intérêt économique “Security made in Lëtzebuerg” (SMILE) dont les membres sont le ministère de l’Economie et du Commerce extérieur, le ministère de la Famille et de l’Intégration, le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle, ainsi que les syndicats intercommunaux Syvicol et Sigi.

Dans un souci de gagner en efficacité par une démarche stratégique unifiée face aux problèmes de sécurité communs, les partenaires du GIE ont crée une structure unique intégrant les services, infrastructures, plateformes et compétences préexistantes chez les partenaires. Les activités de SMILE s’orientent autour de quatre grands axes, plus précisément la sensibilisation et l'éducation, la standardisation et la normalisation, la réaction rapide et l'analyse, ainsi que la recherche et le développement.

Un projet évolutif

BEE SECURE va évoluer dans le temps. Il est prévu que d’autres acteurs puissent s’associer à l’initiative sous condition de respecter les différents référentiels.