KonterBUNT : apprendre et maîtriser le contre-discours en s'amusant

KonterbuntOK.png

Des propos et remarques racistes, sexistes ou homophobes peuvent surgir partout et n'importe quand, la plupart du temps de manière soudaine et imprévisible. Il est souvent difficile de trouver les mots justes pour y répondre. Préparer des arguments à l’avance et apprendre des stratégies peut s'avérer utiles pour être prêt à répondre de manière argumentée et rhétorique en cas « d'urgence ». S'entraîner au contre-discours, voilà ce que promet la toute nouvelle application « KonterBUNT - intervenir pour la démocratie ». BEE SECURE vous explique l'importance du contre-discours en cas de Hate Speech et comment cette application peut vous aider à réagir intelligemment.

Les propos qui se moquent de la dignité humaine sont dangereux

« Tous les réfugiés falsifient leurs papiers pour pouvoir rester ici » ou « ceux qui sont au sommet font ce qu'ils veulent », « l'homosexualité est contagieuse », « les pauvres sont paresseux et ne doivent s'en prendre qu'à eux-mêmes » ou encore, « les femmes ne sont pas faites pour les postes de direction ».

Ce genre de propos est une expression d'hostilité à l'égard d'un groupe en particulier et est considéré comme étant du Hate Speech (discours haineux en français). Le Hate Speech n’a que faire de la dignité humaine. Il est discriminant. Il marginalise les personnes touchées. Il s'oppose à un vivre ensemble démocratique. Il peut également causer un glissement à l’extrême droite des discours politiques et donner des limites à la tolérance. Les réseaux sociaux, notamment, peuvent vite donner l'impression que les propos discriminants reflètent l'avis de la majorité de la population. Dans des cas extrêmes, ce glissement aux limites de l'acceptable peut influencer le discours, mais aussi les pensées, les opinions et les actes. « De la parole aux actes, il n'y a qu'un pas. C'est pourquoi il faut apprendre à répondre. », explique Klaus-Peter Hufer, expert en argumentation pour le centre pour l'éducation politique de Basse-Saxe (Niedersächsische Landeszentrale für Politische Bildung).

Répondre oui, mais comment ?

Le contre-discours est important. Il montre aux personnes qui lisent ou écoutent ces types de propos haineux, qu’ils ne sont pas tolérés et que les personnes touchées ne sont pas seules. Le contre-discours n'est cependant pas facile car, la plupart du temps, il arrive soudainement et de manière imprévisible. Chacun voudrait alors répondre quelque chose, mais les bons mots ne viennent pas toujours immédiatement. Préparer des arguments en amont peut ainsi servir de soutien et empêcher de rester sans voix lors d’une éventuelle prochaine confrontation.

L'application KonterBUNT aide à surmonter l’effet de surprise

Pour s'entraîner au contre-discours, les centres pour l'éducation politique de Basse-Saxe et de Saxe-Anhalt ont donc développé, en collaboration avec différentes associations et initiatives d'éducation, une application nommée « KonterBUNT - intervenir pour la démocratie » (disponible uniquement en allemand).

L'appli permet aux personnes intéressées de réfléchir à différentes remarques, aux réponses possibles, aux parades les plus intelligentes et de tester le contre-discours dans un mini-jeu. Dans ce jeu, chaque personnage est confronté à des remarques désobligeantes dans une situation du quotidien : à l'école, dans une aire de jeux, dans un café ou lors d’une kermesse. Le compte à rebours se met alors en marche : une réponse appropriée doit être trouvée dans les 60 secondes. L'objectif est de calmer la discussion et de rester dans les indicateurs d'humeur verts, qui illustrent la réaction de l'interlocuteur. L'objectif ne peut être atteint qu'en combinant argumentation de contenu et stratégie. Si une étape est réussie, la suivante se débloque, jusqu'à ce que la confrontation finale soit réussie. Les étapes peuvent être recommencées à volonté, ce qui permet d'entraîner ses aptitudes personnelles d'argumentation dans des domaines variés et de manière approfondie. Après chaque question, le joueur reçoit par ailleurs des informations détaillées sur ses réponses, ainsi que des conseils et astuces sur les meilleures stratégies de communication et les comportements possibles à adopter. En plus du discours tenu auquel l’utilisateur doit faire face, les autres types de discriminations sont expliquées et les contre-arguments sont préparés.

S’opposer et se protéger : il faut un équilibre

Il est certes important de s'opposer aux propos discriminants, mais il ne faut pas oublier de faire attention à soi. Les argumentations peuvent être tendues et la réaction de l'opposant n'est pas toujours juste et respectueuse. L'autoprotection doit donc toujours être la priorité ! Il est nécessaire de connaître ses propres limites. Les insultes, voire les menaces, peuvent et devraient être une raison d'interrompre la discussion. Certaines stratégies, telles que de bloquer l'interlocuteur ou de demander du soutien à quelqu’un, peuvent aider à éviter cette situation.

Le Hate Speech exprimé en ligne n'est pas uniquement de la responsabilité des utilisateurs, mais également – et surtout – du ressort des gestionnaires de la plateforme ! Ils doivent modérer l'espace d'expression, veiller au respect de la Nétiquette et de leurs lignes de conduite et soutenir les victimes. Pour que les modérateurs puissent agir en conséquence, il est judicieux de les sensibiliser au discours de haine et aux altercations, grâce à des stratégies de contre-discours.

Signaler le Hate Speech

Au Luxembourg, le Hate Speech est puni par la loi. Pour pouvoir combattre efficacement le discours de haine, nous devrions faire preuve de courage et le signaler. La BEE SECURE Stopline offre la possibilité de signaler les contenus illégaux sur Internet. L'équipe de la Stopline est là pour vérifier chaque signalement et transférer les contenus illégaux à la police si nécessaire.

En savoir plus :

 

Sources : bpb.de "Inimitié centrée sur le groupe" (DE), Centre pour l'éducation politique de Basse-Saxe (DE), Centre pour l'éducation politique de Saxe-Anhalt (DE), KonterBUNT.de | Images : KonterBUNT  app