Helpline Stopline

Qu’est-ce que la neutralité du net ?

Image d'un feu vert avec un tampon rouge par-dessus marqué "net neutrality"
Pixabay.com

On a beaucoup parlé ces derniers temps du terme « neutralité du net » – BEE SECURE explique ce qu’il signifie et quelles sont les conséquences d’un réseau qui n’est pas neutre pour les usagers.

Les États-Unis ont récemment supprimé la neutralité du net. La commission compétente, à savoir la Commission fédérale des communications (FCC), a décidé d’y mettre un terme. Le principe de neutralité du net a été entériné sous le Président Obama – son successeur, et plus précisément celui du président de la FCC, vient d’annuler cette décision à la fin de l’année dernière.

Qu’est-ce que neutralité du net signifie exactement ?

A l’état original d’Internet, à savoir son fonctionnement depuis ses débuts, tous les paquets de données sont traités de la même manière. Cela signifie qu’un e-mail privé voyage aussi vite ou aussi lentement dans les câbles sous-marins comme par exemple une vidéo d’une plateforme de streaming ou un appel par messagerie. Depuis longtemps, les gestionnaires de réseau ont la volonté de mettre un terme à cet état. Ils pourraient ainsi faire passer à la caisse les exploitants de sites web et de services – ainsi que les usagers. Ainsi, celui qui souhaite regarder Netflix ou YouTube sans temps de latence devrait payer un « pack de streaming » spécial.

En même temps, un fournisseur d’accès à Internet pourrait conclure un accord avec un service de streaming et ralentir artificiellement ses concurrents. Cela profiterait principalement aux opérateurs de réseau, qui pourraient offrir différents forfaits et ainsi non seulement faire beaucoup d’argent, mais aussi avoir un plus grand contrôle sur le réseau. De nombreux start-ups, blogueurs, podcasters, etc., qui n’ont pas les fonds pour payer de tels « droits de passage », devraient se contenter d’un chargement lent de leurs contenus. L’Electronic Frontier Foundatioun, une ONG américaine de protection des libertés sur Internet, a annoncé porter la décision de la FCC devant les tribunaux.

Les pays membres de l’UE se sont mis d’accord en 2015 pour défendre la neutralité du net au sein de l’Union. Il y a eu tout de même des critiques car des « services spéciaux », traités de manière préférentielle, seraient néanmoins possibles. La volonté est toutefois de se limiter à des applications, telles que véhicules autonomes ou télé-opérations. Cela signifie qu’il existe une faille et que la neutralité du net reste menacée en Europe. Dans le secteur de la téléphonie mobile notamment, les exploitants ne respectent pas toujours la neutralité du net en attirant les clients avec des offres de streaming spéciales. Dans les tarifs, les données d’un certain service de streaming de musique ne sont pas facturées en fonction du volume de données des clients – ce qui est un non-respect de la neutralité du net.

La neutralité du net est souvent considérée comme un « frein » à l’innovation par les opérateurs de réseau et les groupes de lobby – elle reste néanmoins un bien précieux qui nous permet à tous de nous exprimer librement sur le net (ou de regarder tout simplement des vidéos de chatons sans temps de latence).

 

Burger King explique le terme de neutralité du net avec humour dans cette vidéo : 

 

Sources : netzpolitik.comnetzpolitik.orgwoxx.lu, netzpolitik.com

Les acteurs derrière BEE SECURE

Initiée par :

Logo partenaire

Opérée par :

Logo partenaire Logo partenaire

En partenariat avec :

Logo partenaire Logo partenaire Logo partenaire

Cofinancée par :

Logo partenaire