Achat et revente d’objets connectés de seconde main sur Internet : y a-t-il un danger ?

iot-secondhand-2.png

Après cette période de fêtes, il n’est pas rare de vouloir revendre un cadeau reçu par un proche dont nous n’avons pas l’utilité ou qui ne nous plaît finalement pas. Il est également possible de vouloir acheter le dernier objet connecté à la mode mais à moindre frais pour ne pas utiliser tout l’argent reçu de ce cher Père Noël !

Nous avons alors tendance dans ces deux cas à nous tourner vers des sites de revente comme eBay, par exemple. Mais attention, il est nécessaire de le faire avec précautions car cet objet acheté d’occasion sur internet auprès d’un vendeur tiers peut être altéré d’une manière ou d’une autre sans que l’on ne le sache.  D’où ce produit vient-il exactement ? A-t-il été modifié depuis la mise en vente par le producteur ? Est-il bel est bien restauré selon les paramètres d’usine ?

L’achat d’objets connectés de seconde main peut exposer les utilisateurs à des risques conséquents : logiciels espions, logiciels malveillants, mise sur écoute, communication avec et attaque d'autres appareils connectés, etc. L’exemple le plus récent est celui d’un homme victime de fraude suite à l’achat d’un « portefeuille » USB d’occasion pour y stocker sa crypto-monnaie. Il ne le savait pas mais il avait été altéré. Ainsi, en le configurant pour la première fois, il a donné accès à son patrimoine à des tiers sans même le savoir.  Il est donc très important de prendre certaines mesures avant de se lancer dans un tel achat.

Si vous avez déjà acheté ou reçu un appareil acheté auprès d'un revendeur, vous pouvez prendre un certain nombre de mesures pour le sécuriser. Assurez-vous, par exemple, que votre appareil ait le dernier firmware, téléchargé à partir du site web du fabricant. Il existe également des systèmes de routeurs wifi permettant de contrôler tout le trafic entrant et sortant de votre réseau ou encore des boîtiers qui permettent de sécuriser tous vos appareils connectés (smart TV, smartphone, babyphone, etc.).

De même, si l’on vend un objet connecté que nous avons utilisé, il est impératif de s’assurer de l’avoir restauré aux paramètres d’usine avant de le vendre à un tiers. Une mesure nécessaire pour se protéger et protéger les autres.

Pour plus d’informations sur le sujet, consultez nos dossiers spéciaux : Internet des objets et E-commerce.

En savoir plus :

 

Source : Quartz.com
Photo : pixabay.com