Helpline Stopline

« Bass de sécher ?! » une campagne sur l’influence des images sur la vie des jeunes

Photo No.1 Campagne bass de sécher?!
BEE SECURE

Pourquoi faire une telle campagne de sensibilisation ?

Les enfants et les jeunes qui grandissent dans le monde d’aujourd’hui ne connaissent pas la vie sans Internet, smartphones, réseaux sociaux. Depuis leur plus jeune âge, ils observent comment les médias et les technologies permettent l’autoreprésentation en ligne de diverses manières, mais aussi l’importance que le public accorde à ces représentations ou identités digitales. D’autant plus que ce qui se passe en ligne, influence la vie « réelle ».

Prenons l’exemple d’une personne contrainte de changer d’école et de suivre un traitement psychologique à la suite d’une vidéo d’elle circulante sur le net.

Il ne s’agit pas d’un cas isolé chez les jeunes.

Pensons au patron qui par une simple recherche découvre que le candidat se présentant à l’entretien s’est amusé, il y a à peine une semaine à se saouler en « buvant du tuyau » au Sables d’or en Bulgarie.

Il ne s’agit pas d’un cas isolé.

Songeons encore aux parents, qui à peine 10 heures après la naissance publient la première photo de leur bébé sur Instagram. L’histoire de sa vie est racontée, avant même que l’enfant n’ait eu la chance de la créer par lui-même.

Il ne s’agit pas non plus, de cas isolés.

Dans le but de minimiser tout risque, les enfants, les jeunes et aussi les parents ont besoin de connaître les moyens qui leur permettent de gérer de manière responsable l’utilisation des images et vidéos.

Un message pour interpeller

La question « Bass de sécher ?! » de la campagne annuelle de BEE SECURE vise à souligner l’importance de réfléchir à deux fois avant de publier ou non une photo. C’est une question qui est applicable dans de nombreuses situations, où on est tenu de prendre la décision de publier ou de ne pas publier.

Dans ce contexte, il est important de savoir prendre une décision consciente et responsable en tenant compte de toutes les conséquences éventuelles. Ce qui, évidemment, n’est pas toujours facile.

La grand-mère, protagoniste de la campagne

Tout au long de l’année scolaire, les messages clés de la campagne seront propagés aux groupes cibles par le biais d’un messager. Ce messager est représenté par une grand-mère pour refléter la personne qui joue souvent le rôle de confidente, et qui, dans nos histoires, représente la bonne conscience.

Plus d’informations sur la campagne.

 

Les acteurs derrière BEE SECURE

Initiée par :

Logo partenaire

Opérée par :

Logo partenaire Logo partenaire

En partenariat avec :

Logo partenaire Logo partenaire Logo partenaire

Cofinancée par :

Logo partenaire