Pas de smartphone au volant

smartphone-1285344_1920.jpg

Derrière le volant, les smartphones peuvent être mortels - le conducteur ne devrait pas écrire ou lire des publications Facebook en conduisant.

Lire rapidement un message qui vient d'arriver ou en écrire un au feu rouge - la plupart d'entre nous a sûrement déjà utilisé le téléphone portable au volant. Nous nous donnons alors bonne conscience avec des excuses, p.ex. "Je le fais uniquement lorsque c'est vraiment important". Or, entre-temps, un sur dix accidents de la route s'explique par le fait que le conducteur a utilisé son téléphone portable et n'était plus attentif à la route.

En effet, le risque d'un accident est multiplié par trois lorsque l'on utilise le smartphone au volant. La raison est simple : un "coup d’œil" rapide prend beaucoup plus de temps que l'on ne le pense, ce qui rallonge le temps de réaction. Plus on roule vite, plus la voiture continue de rouler avant que l'on s'aperçoive d'un danger et que l'on ait la chance d'appuyer sur le frein. Selon l'état de la route et la vitesse, la distance de freinage effective se rallonge aussi. Ainsi, il est recommandé de respecter les conseils suivants lorsque l'on prend le volant :

  • Ne pas téléphoner, écrire des messages ou utiliser d'autres applis au volant
  • Activer le mode "Ne pas déranger" (Do not disturb) avant de démarrer la voiture, afin d'éviter toute tentation
  • Transmettre les appels ou messages urgents au passager ou chercher un endroit adapté pour se garer avant de répondre. Bien évidemment, la bande d'arrêt d'urgence ou le feu rouge ne sont PAS d'endroits adaptés.
  • Si vous appelez une personne qui est en train de conduire, terminez l'appel et rappelez-la plus tard.
  • Utilisez uniquement les applis de navigation lorsque vous en avez vraiment besoin, elles aussi sont des distractions.

Aucun appel, aucun message WhatsApp et aucun statut Facebook ne peuvent être si importants qu'ils valent la peine que l'on risque sa propre vie ou celle des autres ! Ces règles s'appliquent également aux piétons et aux cyclistes : De manière générale, un passage piéton devrait être sûr et l'automobiliste devrait faire attention aux usagers de la route vulnérables : il est toutefois recommandé de lever les yeux du téléphone portable lorsque l'on traverse la route.

Bien évidemment, les fabricants et développeurs de smartphones s'adaptent à la situation. Apple a par exemple annoncé que les futures versions de son système d'exploitation pour iPhone iOS disposera d'une fonction qui reconnaît automatiquement lorsqu'un utilisateur de iPhone prend le volant. Dans ce cas, les notifications seront automatiquement désactivées pendant le trajet. La fonction peut tout de même être désactivée – et on se demande si l'iPhone est en mesure de distinguer entre conducteur, passager, voire même voyageur en bus. Une appli pour Android offre des fonctions similaires. La plupart des smartphones devraient déjà disposer de la fonction "Do not disturb" qui peut être activée avant de prendre le volant - la méthode la plus simple et la plus sûre pour ne pas être dérangé pendant la conduite.

Pour tous ceux qui souhaitent en apprendre davantage sur la sécurité routière : le 1er juillet aura lieu au Colmar-Berg le Young Drivers Day, une journée d'ateliers dédiée à la sécurité derrière le volant pour les jeunes jusqu'à 26 ans. Il est encore possible de s'inscrire.

Liens :

Bild: Pixabay.com