La boîte à outils SELMA pour contrer les discours haineux sur Internet

selma-bis.png

La haine sur Internet est un problème croissant : mais comment pouvons-nous lutter efficacement contre elle ? La réponse est la pédagogie ! Engagez-vous grâce à la nouvelle boîte à outils SELMA.

Avec cette toute nouvelle boîte à outils, le projet européen SELMA (Social and Emotional Learning for Mutual Awareness) propose dès à présent différents modules et outils pour permettre aux jeunes de lutter contre la haine sur Internet. Une attention particulière est portée aux questions suivantes : Qu'est-ce qu'un discours haineux (Hate Speech) ? Comment fonctionne-t-il ? Comment affecte-t-il mon entourage ? Et comment pouvons-nous agir pour faire changer les choses ?

Le principe de la boîte à outils SELMA est de combiner une approche éducative holistique (basée sur l'apprentissage socio-émotionnel, l'éducation aux médias et la citoyenneté) et d'offrir aux éducateurs, éducatrices et autres professionnels plus d'une centaine d'outils accessibles et transposables dans l'apprentissage quotidien pour pouvoir lutter efficacement contre les discours haineux. La boîte à outils contient un répertoire d'activités pratiques afin d'encourager les utilisateurs et utilisatrices à s'engager et à se préparer à faire face à la haine en ligne.

Bien que la boîte à outils fonctionne selon le principe d'un jeu de construction et permette de composer individuellement des activités, une multitude de parcours d'apprentissage offrent des points de repères clairs facilitant l'investissement dans différents domaines où tolérance et respect mutuel sont de rigueur. C'est pourquoi la boîte à outils SELMA s'adresse à chaque personne travaillant avec des enfants et des jeunes : professeur(e)s, éducateurs/éducatrices, assistant(e)s sociaux/sociales, animateurs/animatrices, ainsi qu'aux porteurs/porteuses de projets entre pairs.

La boîte à outils est d'ores et déjà disponible en anglais. En septembre 2019, une version en langue allemande sera également publiée.

Pour en savoir plus :

 

Texte original de Klicksafe.de, sous licence CC BY-NC 3.0 AT