Helpline Stopline

Les jeunes s’engagent pour un meilleur Internet lors du SID 2020

Photo de l'ensemble des jeunes experts du BIK

Pour célébrer la Journée pour un Internet plus sûr 2020 (SID 2020), un groupe de jeunes ambassadeurs du programme Better Internet for Kids (BIK) a mis en place un Engagement des jeunes pour un meilleur Internet, consacré à la manière de rendre plus adaptées les informations, reprises sur les applications et les services qu’ils utilisent sur Internet, à l’âge des enfants et des jeunes.

Après une première cartographie des recherches récentes et des travaux de consultation des jeunes menés par les centres pour un Internet plus sûr (SIC) du réseau Insafe, les jeunes ambassadeurs de BIK ont réfléchi ensemble aux priorités à établir, afin de garantir que les plateformes et les services en ligne soient adaptés à l’âge et répondent réellement aux besoins de développement des enfants et des jeunes.

Encourager les plateformes et services en ligne à répondre aux exigences d’information et de transparence du règlement général sur la protection des données (RGPD) constitue un objectif essentiel à cet égard.

Tous les citoyens de l’Union européenne, y compris les enfants, ont le droit d’obtenir des informations sur l’utilisation de leurs données personnelles “sous une forme concise, transparente, intelligible et facilement accessible, en utilisant un langage clair et simple”. L’article 12 du RGPD souligne que cela devrait être particulièrement le cas pour les informations adressées spécifiquement aux enfants.

Par ailleurs, l’article 12 de la Convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant (CNUDE) stipule que, pour élaborer des politiques de protection de la vie privée ou des données véritablement informatives, efficaces et attrayantes, les enfants doivent être impliqués dans les processus de création et d’évaluation des informations.

C’est pourquoi les jeunes ambassadeurs de BIK, parmi lesquels Sina du Luxembourg, ont travaillé à l’établissement d’un Engagement des jeunes pour un meilleur Internet, qu’ils ont présenté à la Commission européenne lors d’une réunion de haut niveau du SID impliquant des membres de l’Alliance pour une meilleure protection des mineurs en ligne.

Les sociétés représentées étaient Deutsche Telekom, Disney, Facebook, Google, Lego, Liberty Global, RTL, Samsung, Snap, Sulake et Twitter. Certaines associations étaient également présentes, notamment ICT Coalition et Toy Industries of Europe. La société civile était représentée par COFACE-Families Europe.

Les jeunes ambassadeurs BIK ont débuté leur session par un exercice interactif impliquant l’ensemble du public et visant à mettre en lumière certaines des questions et des préoccupations rencontrées par tous, enfants comme adultes, sur Internet. Ils ont ensuite présenté au public leur Engagement des jeunes pour un meilleur Internet, assorti de plusieurs suggestions pour aider les entreprises à rendre les politiques de confidentialité de leurs plateformes et services en ligne plus adaptées aux enfants et aux jeunes.

En effet, de récentes études ont montré qu’il faut, en moyenne, un diplôme universitaire pour comprendre correctement les politiques de protection de la vie privée des médias sociaux, des sites web et des applications.

Les jeunes ambassadeurs de BIK ont proposé plusieurs idées concrètes pour résoudre ce problème, par exemple, la simplification du langage utilisé, l’utilisation de l’infographie, l’incitation des utilisateurs à lire les politiques de protection de la vie privée, etc. La présentation a été suivie d’un moment d’échange au cours duquel les jeunes ambassadeurs de BIK ont interrogé les représentants de l’industrie sur leurs politiques et pratiques ainsi que sur la manière de les optimiser.

Dans le cadre d’un dialogue permanent avec l’industrie, les jeunes ambassadeurs de BIK poursuivront cette optique de travail tout au long de l’année 2020. Au printemps 2020, ils participeront à un atelier à Bruxelles où ils s’emploieront ensemble à la coréalisation des normes. Les entreprises concernées pourront ensuite réfléchir en interne à l’adéquation des politiques qu’elles ont mises en place avec l’âge de leur public. Les jeunes ambassadeurs de BIK présenteront ensuite, en novembre 2020, les résultats de leurs activités au Forum pour un Internet plus sûr (SIF).

 

Source : 11/02/2020 – Equipe BIK

Les acteurs derrière BEE SECURE

Initiée par :

Logo partenaire

Opérée par :

Logo partenaire Logo partenaire

En partenariat avec :

Logo partenaire Logo partenaire Logo partenaire

Cofinancée par :

Logo partenaire