Tu es témoin?

En tant que témoin, toi aussi tu joues un rôle important dans le cyber-harcèlement, car le harcèlement a non seulement lieu entre la victime et l'auteur, mais est entretenu par ses spectateurs que l'on appelle les "Cyberbystander". On distingue entre:

  1. les "renforceurs", ceux qui sont témoins et qui encouragent l'auteur en rigolant,
  2. les "assistants", ceux qui font souvent partie de la bande d'amis du harceleur et qui retiennent parfois la victime, et
  3. les "spectateurs", ceux qui observent l'action sans participer et qui pourraient éventuellement défendre la victime.

Ce 3e groupe, les spectateurs, joue un rôle très important dans la prévention et la lutte contre le cyber-harcèlement. Alors que les auteurs ne voient aucune raison d'arrêter et que les victimes sont souvent incapables de se défendre, les témoins sont plus à même d’intervenir. Ils condamnent d'ailleurs le plus souvent le harcèlement.

Prends parti !

 Ne ferme pas les yeux, choisis ton camp!

Les situations de mobbing durent souvent longtemps car ceux qui en ont connaissance ferment les yeux ou ne prennent pas parti. Et c'est vrai, il faut parfois faire preuve de courage pour soutenir et prendre parti pour la victime. Dans une telle situation, il est souvent important de chercher des alliés parmi ses camarades et/ou d'en informer un adulte. Il suffit souvent que l'auteur se rende compte que sa victime n'est pas seule pour que les insultes cessent.

Même quand tu es témoin de harcèlement en ligne, tu peux intervenir en informant l'hébergeur du site Web. La victime t'en remerciera !

 Brise le silence!

Souvent, personne n'ose prendre parti pour la victime par peur d'être harcelé. Cependant, il faut savoir qu'il existe plus de personnes qui condamnent le harcèlement que de sympathisants de ces agressions. Réunissez-vous et brisez le silence. Personne ne mérite d'être victime de harcèlement !

 Ne minimise pas la situation!

Le harcèlement n'est pas une peccadille. Être spectateur et éventuellement en rire non plus ! N'oublie pas : une plaisanterie est seulement drôle si tout le monde en rit. La seule réaction adéquate est de lutter contre.