Sur Internet aussi le respect de la vie privée est un droit

privacy.jpg

Réseaux sociaux, jouets connectés, smartphones – Internet occupe une place importante dans notre quotidien. Chaque jour, nous communiquons de nombreuses informations en ligne. Mais, quels sont nos droits pour préserver au mieux notre vie privée ? À quelques jours du « Data Privacy Day », BEE SECURE revient sur la mise en place du RGPD et vous propose des exemples concrets de l’application de vos droits en matières de données personnelles.

En effet, BEE SECURE a réalisé une série d’exemples afin d’illustrer, de façon concrète, les droits des internautes suite à la mise en place du RGPD. Chacun d’eux présente une situation dans laquelle la mise en pratique de l’un des droit est expliquée.

Le RGPD pour renforcer la protection des données en ligne

Le règlement général pour la protection des données (RGPD) est entré en vigueur en mai 2018. Il a pour but de mieux protéger les internautes amenés à partager des données personnelles en ligne. En 2002, le Luxembourg s’était déjà doté d’une loi pour contrôler la collecte des données. Cependant, face à l’importance prise par Internet dans notre quotidien et au développement du BIG DATA, des mesures supplémentaires devaient être introduites – et pas seulement au Luxembourg – afin de mieux protéger les données des internautes.

Information, oubli, consentement – autant de points renforcés par le RGPD

Deux droits ont notamment été renforcés par ce récent règlement européen : le droit à l’information et le droit à l’oubli.

  • Le premier, signifie que chaque plateforme collectant des données personnelles doit maintenant en avertir la personne concernée et l’informer sur l’usage qui va en être fait. Lorsqu’il s’agit d’un site internet destiné aux enfants, les informations doivent être communiquées de façon suffisamment simple pour que ceux-ci puissent les comprendre.
  • Le second, permet à chacun de demander la suppression de ses données personnelles lorsqu’il le souhaite. Il a même été simplifié pour les mineurs. Ainsi, il est plus facile de supprimer des informations personnelles quand elles ont été transmises avant ses 18 ans, même si la personne est majeure lors de sa demande.

Le consentement est un autre point essentiel du RGPD. Le règlement souligne désormais le fait que chacun doit donner son accord pour le traitement de ses données personnelles. Sans cela, la plateforme en ligne ne peut plus faire usage des informations collectées. Le RGPD renforce tout particulièrement la protection des mineurs à ce sujet. Ainsi, les organismes proposant des services en ligne sont aujourd’hui obligés de vérifier l’âge de leurs utilisateurs. Au Luxembourg, l’âge de consentement est fixé à 16 ans : autrement dit, sans l’accord des parents, une plateforme en ligne n’a donc plus le droit de collecter d’informations sur un mineur de moins de 16 ans.

Le RGPD garantit de nombreux autres droits (accès, rectification, limitation, portabilité, opposition…). BEE SECURE vous invite vivement à vous renseigner plus en détails sur cette réglementation.

Comment mieux protéger ses données ?

Il existe des plateformes pouvant vous aider ainsi que des instances s’assurant du respect du droit à la vie privée en ligne. La CNPD fait office de référence au Luxembourg. En cas de problèmes ou de doutes quant à l’utilisation de vos données en ligne, il est possible de leur formuler une réclamation. La helpline de BEE SECURE est également présente pour répondre à vos questions ou pour vous donner des conseils sur le sujet.

Le site www.jedecide.be, recommandé par la CNPD, est également un bon outil pour vous informer sur le sujet de la protection des données personnelles en ligne. Il s’adresse à la fois aux enfants, aux parents et aux enseignants. A travers des vidéos courtes et ludiques, il explique ce que sont les données personnelles, l’utilisation qui en est faite et ce qu’implique le RGPD. Plusieurs articles sur la vie privée en ligne, sur les jouets connectés, les smartphones ou les applications sont aussi disponibles. Selon que l’on soit un parent, un professeur ou un enfant, le site propose des conseils adaptés. Il met aussi un kit pédagogique à la disposition des enseignants.

Pour aller plus loin :

Sources : ec.europa.eu / Image : Pixabay.com